Hébergement d’insertion

L’accueil en centre d’hébergement et de réinsertion sociale (CHRS)

Les centres d’hébergement et d’insertion ont pour mission  d’assurer l’accueil, l’hébergement, l’accompagnement, l’insertion sociale et professionnelle de personnes en situation d’exclusion, en  difficulté économique, familiale, avec éventuellement des problèmes de santé , de logement, plus globalement des difficultés d’insertion  afin de leur permettre de retrouver une autonomie personnelle et sociale.
Certains CHRS sont spécialisés dans l’accueil de publics spécifiques (femmes victimes de violence, personnes confrontées à des troubles addictifs …) En plus de l’hébergement, ils offrent une prise en charge individualisée et globale tournée vers l’élaboration d’un parcours d’insertion adapté aux besoins ( logement, travail, formation, santé…)

Les missions assurées par le CHRS répondent aux orientations et aux priorités suivantes : accueillir et orienter les familles et les couples, héberger dans des appartements équipés et sécurisés, alimenter pour satisfaire les besoins élémentaires, élaborer avec l’usager un «projet individualisé» visant à le rendre le plus autonome possible.
L’accompagnement mis en œuvre porte sur : l’accès au droit commun,
à l’emploi/formation, au budget, à la gestion du quotidien, au savoir-habiter, à l’éducation, à la prévention (santé/hygiène), à la parentalité, à l’intégration dans l’environnement, à la culture et aux loisirs.
Cet accompagnement renforcé vise à donner aux personnes une autonomie personnelle et sociale pour une insertion durable
La durée de séjour est déterminée à 6 mois renouvelable.

L’accueil en appartement

Le dispositif d’intermédiation locative (Solibail, louez solidaires et sans risques…) ou le service des appartements extérieurs (SAE) permet de sécuriser la relation entre le locataire et le bailleur et vise notamment à encourager les bailleurs à louer leur logement à des personnes en difficulté.

Le principe est simple : le propriétaire loue son logement à une association agréée par la préfecture qui le met à disposition de personnes en difficulté. C’est donc l’association qui est locataire et qui assure le paiement des loyers et des charges, l’entretien courant et la remise en état du logement (hors vétusté normale).
Le suivi de la famille, la durée du séjour est identique au centre d’hébergement et d’insertion, soit 6 mois renouvelable.